MMM et la Voie Bénédictine

glenstall_abbey_gateway1En 1934, notre Fondatrice, Marie Martin, cherchait une maison pour le petit groupe de femmes qui s'intéressaient à son projet d'établir une Congrégation missionnaire médicale de Sœurs. Elle était ravie à l'idée de pouvoir aider les moines de Glenstal, qui avaient beaucoup de problèmes domestiques dans le pensionnat qu'ils venaient d'ouvrir, et de bénéficier en échange d'une formation spirituelle.

Son accompagnateur spirituel, P. Hugh Kelly SJ, y voyait une difficulté: cette formation bénédictine avec son accent monastique et liturgique ne lui semblait pas le plus appropriée pour une Congrégation qui devait être avant tout apostolique.

founderMarie voyait les choses d'un point de vue tout à fait différent. Elle faisait la distinction entre l'esprit et la pratique de la spiritualité bénédictine. Elle avait étudié les écrits du célèbre moine irlandais, Dom Columba Marmion. Elle voulait greffer sa nouvelle société missionnaire sur une tradition spirituelle qui avait fait ses preuves pendant plusieurs siècles. L'esprit de la Règle de St. Benoit donnerait précisément la liberté et l'engagement qu'elle jugeait si nécessaire pour réaliser son projet d'une Congrégation médicale missionnaire. La Règle serait soigneusement tissée dans les Constitutions MMM.

sr_m_patrick_leydonLorsque Nora Leydon fit connaissance avec Marie Martin, elle avait vingt sept ans. Originaire de Kilmactranny, Co. Sligo, elle travaillait comme secrétaire du P. Patrick Whitney, de la nouvelle Société Missionnaire de St. Patrick. Le 19 mars 1934, avec l'arrivée de Nora à Glenstal pour rejoindre Marie, le noyau de la future Congrégation MMM est formé. Il faudra encore trois ans avant que MMM soit établie officiellement.

Peu de temps après, Bridie O'Rourke arrive à Glenstal. Elle prend le nom de Sœur M. Magdalen et elle s'est beaucoup donnée à la promotion de la Congrégation jusque dans sa vieillesse. Elle décéda le 11 novembre, 2008. Elle a toujours affirmé que c'était l'exemple des moines qui l'impressionnait bien plus que la Règle. Il y a quelques années, elle a écrit The Bénédictine Way of Life : A Personal Testimony (La Voie Bénédictine : Un Témoignage Personnel)

sr_m_immaculata_nicholsCarrie Nichols est née à Dublin et baptisée à l'Eglise de St. Paul, Arran Quay, la même paroisse où Dom Marmion reçut le baptême, comme elle nous le rappelait souvent. Elle avait seulement 18 ans quand elle a eu connaissance de la Congrégation Médicale Missionnaire qu'elle espérait. Elle a rejoint le petit groupe à Glenstal en 1936. L'esprit de St. Benoit captivait son jeune cœur.

La petite communauté grandissait lentement et apportait un concours indispensable aux moines dans l'établissement de leur pensionnat pour garçons à Glenstal. Puis, le 11 février 1936, le Vatican a publié le décret tant attendu par Marie Martin depuis vingt ans. Désormais, les religieuses missionnaires étaient autorisées, voire encouragées, à pratiquer la médecine obstétrique et la chirurgie. Enfin, la porte est ouverte pour l'établissement de la Congrégation Missionnaires Médicales de Marie.

Il est temps de quitter le berceau spirituel offert par Glenstal à la jeune société missionnaire. En l'espace de quelques mois, le petit groupe se préparait à partir en Afrique. Mais le lien entre les Missionnaires Médicales de Marie et l'Abbaye Bénédictine de Glenstal devait subsister à travers les années.

 

Search...